Quelques précisions sur la nouvelle version du Répertoire

Nouveautés

  • Un moteur de recherche a été ajouté, pour vous permettre d’effectuer des recherches plein texte dans les différents contenus de la base. Il est également utilisable directement sur des sous-parties spécifiques, comme par exemple la liste des auteurs antiques. Ce moteur accepte un caractère spécial : le joker étoile/astérisque « *« , utilisable en fin de mot pour signifier qu’on ne la précise pas. Par exemple, rechercher « Apollo* » dans les noms des auteurs antiques renvoie vers les fiches d’Apollodorus, Apollophanes, Apollonius, etc.

  • Chaque ressource possède maintenant sa propre page, pouvant être référencée : il n’y a plus de tableaux avec de multiples niveaux d’information. Les ressources sont liées entre elles par de nombreux liens, qui devraient être explicites suivant leurs contextes d’apparition.

  • La base a été restructurée pour vous donner accès à des ressources supplémentaires, comme par exemple la liste des qualificatifs d’auteurs antiques, et son corollaire : la liste des auteurs antiques pour chacun de ces qualificatifs (par exemple, pour les auteurs aristotéliciens).

  • Une nouvelle charte graphique, plus moderne, et nous l’espérons plus lisible, a fait son apparition. Cette charte s’adapte également dans une certaine mesure à taille de la fenêtre de votre navigateur.

  • Du point de vue technique, les pages respectent mieux les standards du Web, dans leurs dernières versions.

Bugs et limitations connus ; il s’agit d’un travail toujours en cours

  • Toutes les fiches n’ont pas encore été importées dans la nouvelle base : certaines ont été jugées comme méritant un travail supplémentaire avant leur (re)publication. C’est pour cette raison que nous maintenons l’ancienne version du Répertoire, qui contient, pour l’instant, la totalité des données vérifiées et achevées.

  • Toutes les relations entre ressources n’ont pas été encore importées dans la nouvelle application. C’est notamment le cas d’une partie des renvois bibliographiques ; ne sont présentés que ceux faisant état d’une relation entre une référence bibliographique et ses sous-parties.

  • Certaines ressources ne sont pas encore facilement accessibles, c’est le cas notamment des auteurs anonymes ; certaines fonctionnalités sont pour l’instant inactivées, par exemple l’accès à la liste, le cas échéant, des auteurs et textes homonymes, ou la liste ordonnée chronologiquement des dates des auteurs antiques.

  • Les auteurs pseudo, et aussi les genres et domaines des textes anciens, sont toujours en cours d’élaboration quant à leur affichage et/ou leur contenu.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *