L’analyse et l’édition des sources anciennes : quels outils à l’ère numérique ? Séance 4 : Analyse de sources et citations

La quatrième séance, animée par Julie Giovacchini, a porté sur les systèmes de citation anciens et modernes, avec une mise au point sur la notion de source pour les textes littéraires antiques (source matérielle, source originale ou « primaire »).

Un exemple de citation dans une édition ancienne : Édition complète des œuvres de Cyrille de Jérusalem par Antoine-Augustin Touttée, Paris 1720,
Catéchèse prébaptismale 11.20, p. 158, note ε portant sur Michée 5.1, cité dans la section D

Nous avons évoqué la méthode dite de la Quellenforschung, ses avantages et ses limites, à partir notamment du cas de la transmission des textes d’Épicure dans Diogène Laërce.

Un exemple d’analyse d’une source complexe : un extrait du livre X des Vitae de Diogène Laërce

Un point de définition a également été proposé sur la notion de testimonia, son origine liée à l’exégèse biblique et son usage pour les sources littéraires en général.


Julie Giovacchini

CNRS - UMR 8230 - Spécialiste de philosophie hellénistique (épicurisme et scepticisme) et d'histoire de la médecine, ingénieure en analyse de sources anciennes, rédactrice pour la revue Philosophie antique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search