Compte-rendu : Atelier philologique trilingue 14-18 septembre 2015 – Centre Jean Pépin – Villejuif

Corpus étudié : Traditions manuscrites grecque, arménienne et araméenne christopalestinienne des Catéchèses prébaptismales de Cyrille de Jérusalem (v. 315-387 apr. J.-C)

Objectif : jeter les bases d’une étude philologique comparée de la tradition manuscrite grecque originale du corpus et de ses versions arménienne (complète à l’exception de la Procatéchèse) et araméenne christopalestinienne [ACP] (conservée dans un unique manuscrit mutilé, donc uniquement sous forme de fragments).

Résultats déjà acquis auparavant : le séminaire de Sébastien Grignon et Laurent Capron à l’ENS (2014-2015) a permis, à l’occasion de la comparaison de l’original grec avec les fragments ACP, de dégager des similitudes entre deux groupes de manuscrits : R et W d’un côté, K et S de l’autre, O, M et N ayant un statut plus éclectique dans la tradition.

Déroulement des séances : après une introduction de Peter Cowe évoquant les débuts de la littérature arménienne tardoantique et soulignant le lien organique entre les origines de cette littérature et le développement de l’Église locale, les travaux consistent essentiellement en une étude de la Catéchèse 1, sur la base de deux documents : une collation des subarchétypes grecs et une étude plus exhaustive de la tradition arménienne. Il n’existe malheureusement pas de parallèle en ACP, car aucun fragment de la Catéchèse 1 ne figure dans nos témoins : néanmoins, pour beaucoup de remarques sur la traduction du grec à l’arménien, la comparaison avec le processus de traduction en ACP s’avère fructueuse.

Première série de conclusions :

1. L’étude des témoins du titre de la Catéchèse 1 fait apparaître, dans les traditions grecque et arménienne, différentes strates de copies. Les strates les plus anciennes correspondent, pour la tradition grecque, aux manuscrits N, R et W. O, bien qu’il soit le plus ancien, semble présenter des ajouts secondaires.

2. Le groupe KS, déjà identifié, présente manifestement des corrections tardives par rapport à au groupe NRW. M et O, quant à eux, sont proches de l’un ou l’autre groupe suivant les passages.

Suite envisagée :

Il est prévu d’élaborer une collation de la Catéchèse 12 en prenant pour texte de base le manuscrit R. Cette collation servira à son tour de base à un nouveau travail de comparaison associant la tradition grecque à la tradition arménienne et aux fragments correspondants de la tradition ACP.


Sébastien Grignon

Ingénieur de recherche à l'UMR 8230 • Docteur de l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV) • Spécialités de recherche : Œuvre de Cyrille de Jérusalem ; Catéchèse ancienne ; Christianisme palestinien ancien ; Réception et survie de l'origénisme

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.